Quarante-sept stations pour une ville dévastée

Notes critiques et traduction


Retour JR
Traduction anglaise : Forty-seven Stations for a Ravaged Town, par Donald Winkler