MAX ALHAU

12, avenue Alphand
94160 Saint-Mandé - France
Tél et tcopie 33 (0)1 43 28 91 49
Courriel :
annie-garnarat@wanadoo.fr

Photo © Claire Bertrand

Rien ne nous conduit au plus près de nous que l'illusion, la folie, les mots plus que les rêves.

Au cours de cette marche immobile, la soif le dispute à la fatigue, la faillite à l'espoir.

Derrière la vitre, le paysage que nous distinguons s'engloutit en nous : il ne subsiste qu'un espace vide et blanc. Un visage inconnu, la nuit qui s'effondre d'un coup sont témoins de ce parcours.

Le fleuve détourné (L'Arbre à paroles)

A publié une vingtaine de recueils de poèmes, parmi lesquels :

  • Les même lieux, Rougerie, 1982
  • L'instant d'après, Rougerie, 1984
  • L'inaccompli, Sud, 1989
  • D'un pays riverain, Rougerie, 1990
  • Sous le sceau du silence, Rougerie, 1995, Prix Antonin Artaud
  • Le fleuve détourné, L'Arbre à Paroles, 1995
  • Cette couleur qui impatiente les pierres, Voix d'encre, 1998
  • A la nuit montante, Voix d'encre, 2002

et trois livres de nouvelles :

  • Le chemin de fer de petite ceinture, Le Temps qu'il fait, 1986
  • La ville en crue, Amiot Lenganey, 1991, Grand prix de la nouvelle de la Société des Gens de Lettres
  • La Falconnière, Editinter, 2000.

Collaboration à de nombreuses revues, dont L'Arbre à Paroles, Europe, La N.R.F., La Sape, Sud.

A participé au Festival franco-anglais de poésie en 1990.