30e et 31e Festival franco-anglais de poésie
Sculpture sur prose /
Prose Sculpture

Sculpture sur prose

L'exposition Sculpture sur prose a été créée à Paris en 2007 par Jacques Rancourt, en collaboration avec Wanda Mihuleac, des éditions TranSignum, à l'occasion des 30 ans du Festival franco-anglais de poésie et des 25 ans de la revue la Traductière. Elle s'est poursuivie en 2008, se déplaçant successivement à Fougères, puis en Roumanie, en Belgique, en Angleterre, au Canada et en Australie. En novembre 2008, elle était à la Maison de la poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines, en décembre 2008 dans la capitale australienne, à Canberra, et enfin une nouvelle exposition Sculpture sur prose a été présentée en Nouvelle-Calédonie en mars 2009.

Cette exposition réunissait des poèmes écrits exclusivement avec des mots d'un texte en prose, pris dans l'ordre d'apparition, ainsi que des oeuvres graphiques réinterprétant des images contemporaines :

Poèmes : écrits à partir d'un texte en prose choisi par le poète, en n'utilisant que des mots dudit texte, et dans l'ordre d'apparition. - C'est le principe de la sculpture : on respecte le courant du texte, comme le sculpteur la fibre du bois ou les veines du marbre.
Un panneau par poème : le poème lui même, une traduction, et le texte d'origine, dont les mots choisis sont soulignés, entourés ou surlignés.
 
Oeuvres graphiques : oeuvres créées à partir d'une image contemporaine (page de journal, publicité, paysage urbain...) choisie par l'artiste, et dont il retient une partie des éléments.
Deux panneaux pour chaque ¤uvre graphique, le premier avec l'image d'origine et ses références, le second avec l'¤uvre elle même.

Une centaine de poètes et une soixantaine d'artistes du monde entier y ont participé. On en retrouvera le détail en allant sur le pages Poètes et Artistes de Sculpture sur prose et en consultant l'historique du 30e et du 31 e Festival franco-anglais de poésie